Rechercher sur le Web

Les refuges antiaériens

C’est 4 jours seulement après le coup d’État militaire, le 22 juillet 1936, qu’eut lieu le premier bombardement sur le sol basque, le bombardement d’Otxandio, une localité située au sud de Gernika. C’est à la suite de cette attaque et des suivantes qui frappèrent Bilbao qu’il fut décidé, en prévision des futures offensives, de construire des refuges dans les communes du Pays basque.

Le Gouvernement Basque se vit dans l’obligation d’ordonner la construction de refuges dans toutes les municipalités, qu’elles aient ou non une valeur stratégique ou militaire. À Gernika, le maire chargea l’architecte municipal de construire un minimum de six refuges publics. En parallèle, un grand nombre de refuges privés furent également construits.

Le refuge antiaérien de la rue Andra Maria (il n’existe plus aujourd’hui)

AdresseAndra Maria

C’était le plus grand de tous les refuges. Il se trouvait dans la rue Andra Maria, à l’emplacement actuel de l’Office du Tourisme. Cette structure (de 146 m²) s’étendait tout le long de la rue. Elle était faite de grosses poutres de bois recouvertes de sacs de sable. Il était prévu de renforcer le toit avec des plaques d’acier, mais celles-ci n’arrivèrent malheureusement pas à temps. Frappé par une bombe, le refuge fut entièrement détruit. Il disposait d’une capacité de 450 places et était comble au moment du bombardement.


Le refuge antiaérien de Pasealeku

AdressePasealekua

« Les refuges les plus sûrs se trouvaient à l’ouest de la Plaza de la Unión. De ce côté, ils s’appuyaient en effet sur le versant de la montagne. Il nous a donc suffi de creuser quatre refuges en forme de grotte à flanc de montagne. Leur profondeur était de 10 mètres. Ces quatre refuges étaient destinés aux habitants des secteurs du marché et du champ de foire ».

Castor Uriarte, architecte municipal (1937).

HORAIRE: 11:00 – 14:00 / 17:00 – 21:00

ENTRÉE GRATUITE


En 1936, la manufacture des Talleres de Gernica (TdeG) construisit deux refuges dans ce secteur pour y abriter ses ouvriers :

Le refuge antiaérien d’Astra

AdresseIbarra kalea 4

Le premier est connu sous le nom de refuge « Astra » du nom de l’emblématique pistolet Astra 400 (ou Puro) qui était fabriqué à Gernika pendant la première moitié du XXe siècle.

Le refuge est actuellement fermé au public.


Le refuge antiaérien des Talleres de Guernica

AdresseIbarra kalea 17

Le deuxième refuge de Talleres de Gernica est une structure de 22 m de long sur 5 m de large, avec des murs d’un mètre d’épaisseur.

Le refuge est actuellement fermé au public.

Ces deux constructions en béton étaient « dissimulées » sous un faux toit pour ne pas être repérées par les avions ennemis.

Attention

Ces deux refuges sont actuellement fermés au public.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Plus d’informations

Le bombardement

Le bombardement de la ville eut lieu le 26 avril 1937

Plus d’informations

L’Itinéraire du Bombardement

L’Itinéraire du Bombardement est un parcours interactif audioguidé dont les 11 panneaux sont répartis dans le centre-ville de Gernika.

Plus d’informations

Le musée de la Paix de Gernika

Ce musée interactif nous renvoie au 26 avril 1937, jour où les bombes et leur déluge de feu réduisirent les rues de la ville de Gernika à l’état de décombres.